Les métiers

DE L’ARTISANAT

1er booster des entreprises

Pourquoi utiliser le marketing sensoriel ?

Pour faire simple, le merchandising représente toutes les techniques de présentation des marchandises visant à inciter le consommateur à acheter. On peut y compter le marketing sensoriel.

Saviez vous  que 70% des consommateurs jugent que les émotions comptent pour 50% dans leur décision d’achat ? Et que plus de 10 000 enseignes ont aujourd’hui recours au marketing sensoriel.

Mais comment utiliser à la fois les émotions et les 5 sens des consommateurs pour réussir à lui vendre le produit ?

Cette technique de marketing expérientiel joue sur une approche sensorielle du consommateur pour réussir son objectif.

Dans cette article, vous comprendrez totalement les différentes partes du marketing sensoriel.

Marketing sensoriel : visuel, auditif et gustatif

Le marketing sensoriel représente avant tout une expérience-client au cœur de tout. On va alors jouer sur la perception des sens pour stimuler le comportement d’achat.  Il existe bien des exemples de marketing sensoriel.

Marketing visuel

On sait que 80% des informations parviennent à l’homme par la vue. Les marques exploitent alors les différentes couleurs et formes pour attirer le consommateur et le marketing visuel cherche à donner un attrait particulier au produit.

On peut également utiliser la vidéo, que l’on peut retrouver dans les rayons stratégiques des magasins. Pour créer une approche visuelle intéressante, on peut aussi utiliser les nouvelles technologies dont les applications mobiles, les images 3D, les objets connectés et même une stratégie visuelle intéressante : la réalité augmentée.

Marketing auditif

Le marketing auditif est aujourd’hui une phase clé du marketing sensoriel. Il est utilisé pour stimuler positivement les oreilles. Il permet d’identifier rapidement une marque par un jingle, par sa musique mais aussi par la voix.

Il est intéressant de voir que le rythme de la musique influe les achats des consommateurs dans l’ambiance du magasin. Par exemple, une musique à tempo lent sera plus utilisée pour des achats plutôt onéreux ou bien dans un restaurant pour inciter à prendre son temps.

Marketing gustatif

Permettre au consommateur de découvrir les produits grâce à des dégustations le pousse à adopter un comportement d’achat  positif s’il a aimé cet échantillon.

Le marketing gustatif est également présent à travers des évènements comme «le salon du chocolat », « la semaine du bio », et bien d’autres.  Il est aussi utilisé pour appâter les clients en leur proposant de gagner un panier repas, ou des bonbons,… Les papilles des consommateurs sont donc au centre du sens « goût ».

 

Marketing  sensoriel : tactile et olfactif

Les deux derniers sens utilisés par le marketing sensoriel ne sont pas des moindres. Ils utilisent des caractéristiques sensorielles différentes mais toujours dans le but d’attirer le consommateur à acheter le produit donné.

Marketing olfactif

L’odorat est un des sens les plus utilisés du marketing sensoriel. Un consommateur sur deux estime qu’un magasin à l’odeur agréable le met de bonne humeur.

Tout le monde a déjà essayé de sentir un produit avant de l’acheter (shampoing,….). L’ambiance olfactive va dès lors déterminer un rôle important dans la conduite du consommateur. 

Les enseignes peuvent par exemple créer leur signature olfactive grâce à des produits parfumés. La vanille et la cannelle peuvent dès lors inspirer le confort et la mousse de chêne la masculinité.

Marketing tactile

Le toucher est le sens le plus intime des 5. La possibilité de toucher un objet permet d’apprécier la qualité et d’affirmer l’acte d’achat. Cela s’affirme particulièrement avec la sensation de plaisir (fourrure, texture agréable,….).

Les périodes d’essai et les retours gratuits permettent une approche sensorielle plus vaste et effacer la privation de toucher pour les consommateurs.