Les métiers

DE L’ARTISANAT

1er booster des entreprises

Le marché immobilier à Moorea

Île du Pacifique Sud, Moorea est située dans l’archipel de la Société en Polynésie française. Considérée comme l’île sœur de Tahiti, elle est extrêmement convoitée par les investisseurs immobiliers, et ce depuis de nombreuses années.

Mais comme tout site dont l’immobilier est très prisé, la situation foncière à Moorea est en constante évolution. L’agence COGEP de Moorea vous explique tous les tenants et aboutissants du marché immobilier sur l’île.

L’attrait du marché immobilier à Moorea

Si l’île sœur est placée au centre des convoitises des investisseurs, ce n’est pas pour rien. En effet depuis 5 ans, les demandes d’achats et projets immobiliers s’accumulent et bouleversent l’équilibre instauré sur le marché. Le moteur principal de ces changements : l’incroyable attrait de Moorea.

En plus de ses paysages naturels à couper le souffle, de sa végétation abondante et de ses eaux turquoises bordant de longues plages de sable fin, Moorea représente parfaitement la notion de la vie heureuse, telle qu’elle est entendue à Tahiti.

Sa diversité culturelle, ses beautés naturelles et ses nombreux équipements en font l’île parfaite pour quiconque apprécie la tranquillité et la fluidité au quotidien. Les établissements médicaux, éducatifs, scolaires, bancaires, les assurances, les réseaux télécom et les infrastructures de transport se succèdent, pour garantir une douceur de vie aux résidents.

Les pistes cyclables de Moorea explorent les recoins de l’île, et passent de la ville à une nature luxuriante et abondante en seulement quelques minutes.

Ce sont tous ces attributs exceptionnels qui font de Moorea une île très convoitée, par les résidents à la recherche d’un logement principal ou secondaire, mais aussi par les nouveaux arrivants qui souhaitent s’installer.

Quel est l’état du marché de l’immobilier actuel à Moorea ?

Et contrairement aux attentes, le confinement n’a pas eu de réel impact sur les prix de l’immobilier. Alors que de nombreux investisseurs attendaient patiemment que les prix chutent pour placer leur achat, la situation s’est inversée.

Un marché immobilier en ascenseur

Au lieu de geler l’immobilier, les confinements ont donné des envies d’ailleurs aux résidents de Moorea, et aux habitants des pays extérieurs à la Polynésie. Toujours est-il que depuis déjà quelques années, la demande est bien supérieure à l’offre sur l’île. Un phénomène qui n’a eu de cesse de se confirmer ces derniers mois.

Il est important de savoir qu’à Moorea, la plupart des prix des maisons et appartements ne sont pas fixés par les agences immobilières, mais par les propriétaires des biens. Et ces derniers, convaincus d’être confrontés à une demande certaine, n’ont pas hésité à gonfler les prix, surtout en ce qui concerne les biens offrant une vue ou un accès à la mer.

Or, les prix ont parfois atteint des niveaux qui n’étaient pas justifiés, ce qui a indéniablement découragé de nombreux acheteurs. En conséquence de quoi les prix ont de nouveau baissé, dans une instabilité déconcertante.

Des conditions légales à contresens des intérêts des investisseurs

Actuellement, le marché immobilier à Moorea est donc irrégulier, et les prix n’ont de cesse de changer.

D’autant plus que la mairie de Moorea et le Gouvernement de la Polynésie française n’encouragent pas les investisseurs des pays hors Europe à acheter à Moorea. Cette contrainte (consultative, mais suivie par le conseil des ministres qui a l’autorité de refuser l’agrément d’investissement) est doublée de l’obligation légale du traçage de l’origine des fonds.

Le Ministère de l’Intérieur doit pouvoir retrouver et vérifier l’origine des fonds de tous les investissements prévus à Moorea. Une exigence légale qui entraîne un grand nombre de refus des dossiers des non-résidents.

Cette réalité entraîne forcément un certain découragement des investisseurs étrangers, qui ne tentent même pas leur chance. Mais elle a également un impact sur les vendeurs, qui ciblaient les acheteurs étrangers et qui se trouvent contraints de baisser leur prix pour viser un public plus large.

Les prix de l’immobilier à Moorea

Concrètement, les prix de l’immobilier à Moorea entament une danse de hausse et de baisse qui peut donner le tournis aux investisseurs résidents ou non-résidents de l’île. Cependant, les prix et leur stabilité varient grandement en fonction de la typologie et de la nature du bien recherché.

Les biens en bord de mer

Par exemple, en première position des biens recherchés par les acheteurs intéressés se trouvent les maisons et appartements en bord de mer. De toute évidence, les futurs investisseurs préfèrent un bien qui donne sur la mer !

C’est cette popularité qui entraîne une augmentation aussi flagrante du prix de l’immobilier du bord de mer, surtout ces derniers mois. Une très forte demande, contrebalancée par une certaine rareté de l’offre peut faire grimper les prix jusqu’à 100 000 Francs Pacifiques au mètre carré.

Contrairement aux autres typologies de biens, ces prix ont tendance à varier mais uniquement à la hausse.

Les biens avec vue sur la mer

Dans une catégorie identique, les biens proposant une vue sur la mer sont eux aussi très prisés. Que ce soit un accès mer ou une vue, ces appartements et maisons suivent une fourchette de prix élevée, souvent comprise entre 25 000 et 60 000 Francs Pacifiques au m². Là encore, les prix suivent un cours à la hausse selon une variante imprévisible.

Les biens plus “communs”

Avec une logique totalement différente, les biens situés en ville ont un prix au mètre carré bien plus accessible mais très varié. C’est exactement dans cette catégorie de biens que l’on peut trouver des prix au m² extrêmement élevés, qui ne trouvent pas preneur.

Les propriétaires tentent de tirer le meilleur de leur vente, et ne parviennent qu’à décourager les acheteurs qui auraient potentiellement pu être intéressés. Ils sont alors contraints de baisser les prix, ce qui leur fait perdre du temps, de l’argent et n’inspire pas confiance aux investisseurs.

Pour vous aider à estimer votre bien ou à trouver celui qui correspond à vos attentes et à votre budget, l’agence COGEP de Moorea met son expérience à votre service. Pour un achat, une location ou un terrain en construction, nos connaissances dans le domaine immobilier à Moorea sont à votre disposition !

Comment le marché foncier à Moorea va-t-il évoluer ?

Malgré la situation actuellement instable du marché immobilier à Moorea, les prix devraient se stabiliser et reprendre un cours plus “normal”, pour toutes les typologies de biens.

Avec des prix aussi élevés, beaucoup d’investisseurs modifient leur projet ou réajustent leur budget. Ce qui va entraîner une baisse de la demande, et donc des prix.

Il y a de fortes chances pour que les logements plus “communs” deviennent plus accessibles dans les mois à venir. En conséquence de quoi les prix des denrées rares qui offrent un accès à la mer vont se stabiliser, sans forcément baisser.

Un autre fait essentiel à prendre en compte pour appréhender l’évolution de l’immobilier : avec la multiplication des projets d’achats, d’investissement et de construction sur l’île, la Fédération des Associations de Protection de l’Environnement (FAPE) a été contrainte d’intervenir.

Elle a ainsi tiré la sonnette d’alarme, soulignant l’inadéquation entre les projets immobiliers actuels et le pouvoir d’achat local. Certaines constructions ciblent ostensiblement les investisseurs étrangers, au détriment des résidents de Moorea qui n’ont pas le même pouvoir d’achat.

Cette déclaration risque d’engendrer un certain ralentissement des projets de construction et des projets d’achat. Un facteur de plus dans le sens de la stabilisation du marché immobilier à Moorea !